NOUS CONNAITRE

Pour lire nos documents, à chaque fois que c'est en JAUNE cliquez et accédez au document associé

Si vous adhérez en ligne assurez vous de bien nous envoyer le bulletin d'adhésion signé

ATTENTION : il faut TELECHARGER les documents pour pouvoir les imprimer 


AAVIVRE . .. sa fin de vie  a été créée POUR AMÉLIORER LES FINS DE VIE DE TOUS : Lire la suite ...

POUR ADHERER
1/ lisez nos statuts ICI
2/ répondez au questionnaire d'adhésion ICI (site partie tiers ne pas faire attention aux publicités)
3/ payez votre cotisation via paypal sur cette page à droite
Nous vous enregistrerons et vous transmettrons votre carte d'adhérent dès réception du paiement et du questionnaire rempli.
Pour toute question contact@aavivre.fr

FLASHS INFORMATIONS


IMPORTANT!
Les décrets attendus "créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie" sont publiés au Journal Officiel le 3 Aout 2016. A retenir principalement:
  • Le médecin ne peut intervenir si la personne n'est plus en état de s'exprimer sans avoir informé dans l'ordre: ses représentants de tutelle, la Personne de Confiance, la famille.
  • "En toutes circonstances, le médecin doit s'efforcer de soulager les souffrances du malade par des moyens appropriés à son état et l'assister moralement. Il doit s'abstenir de toute obstination déraisonnable et peut renoncer à entreprendre ou poursuivre des traitements qui apparaissent inutiles, disproportionnés ou qui n'ont d'autre effet que le seul maintien artificiel de la vie"
  • Les Directives Anticipées doivent être suivies par le médecin (sanctions non prévues mais dites "contraignantes" ce qui ouvre la porte à ceux qui veulent les faire imposer). "le médecin en charge du patient est tenu de respecter la volonté exprimée par celui-ci dans des directives anticipées". "En cas de refus d'application des directives anticipées, la décision est motivée. Les témoignages et avis recueillis ainsi que les motifs de la décision sont inscrits dans le dossier du patient. 
    « La personne de confiance, ou, à défaut, la famille ou l'un des proches du patient est informé de la décision de refus d'application des directives anticipées."
    • DEMANDEZ AU MEDECIN DE DEPOSER LES DIRECTIVES ANTICIPEES DANS LE DOSSIER MEDICAL dit "dossier médical partagé"
    • Lisez et suivez nos conseils sur le livre 'Le fascicule de SURE-VIE'
  • La personne de confiance a un rôle prédominant sur la famille
  • "Le médecin en charge du patient peut engager la procédure collégiale de sa propre initiative. Il est tenu de le faire à la demande de la personne de confiance, ou, à défaut, de la famille ou de l'un des proches"
  • "A la demande du patient, dans les situations prévues aux 1° et 2° de l'article L. 1110-5-2, il est recouru à une sédation profonde et continue provoquant une altération de la conscience maintenue jusqu'au décès, associée à une analgésie et à l'arrêt de l'ensemble des traitements de maintien en vie, à l'issue d'une procédure collégiale, telle que définie au III de l'article R. 4127-37-2, dont l'objet est de vérifier que les conditions prévues par la loi sont remplies.
    « Le recours, à la demande du patient, à une sédation profonde et continue telle que définie au premier alinéa, ou son refus, est motivé. Les motifs du recours ou non à cette sédation sont inscrits dans le dossier du patient, qui en est informé"
Vous trouverez les liens qui vous permettent de consulter les textes tels que publiés.
Nous vous rappelons que AAVIVRE peut être appelé pour vous accompagner auprès des instances médicales au cas ou ceux-ci refuseraient de vous écouter. Dans le contexte actuel cela ne peut garantir une aide en fin de vie, mais nous pouvons nous aider à ce que la législation soit appliquée.
Ministère des affaires sociales et de la santé

Emparez vous des nouveaux textes : Rédigez vos directives anticipées

    • -----------------------
  • On vous invite à soutenir 

M Mercier 88 ans- devant le tribunal pour sa comparution en appel

à la demande de son avocat :

Tribunal de Lyon (3ème) 67, rue Servient
jeudi 8 septembre 2016 à 13 h 30.
M Mercier a été accusé à tort de « non assistance à personne en danger » suite au suicide de son épouse. Au jugement précédent, il est condamné à 1 an de prison avec sursis.
AAVIVRE … sa fin de vie défend le droit de chacun à vivre et mourir selon sa propre éthique.
L’aide au suicide ne peut être pénalisée puisque le suicide n’est pas pénalisable.
La loi de non assistance à personne en danger doit être modifiée !
Liens: 

----------------------------

Excellent article du Dr Bataille à LIRE
 ---------------------------

LA Haute Authorité de la Santé (HAS) VIENT DE PUBLIER 

--------------




REDIGEZ VOS DA et Nommer votre Personne de Confiance (téléchargez GRATUIT)
'Manuel de Survie' de Jacqueline Salenson






'Le fascicule de SURE-VIE' livre de Pascal Landa
(Vous pouvez télécharger gratuitement)
et
Bon de commande format papier SURE-VIE




----------------------

AUTODELIVRANCE2

Publication par Pascal Landa ouvert à la commande
UNIQUEMENT aux adhérents d'une association
qui défend la LIBERTE EN FIN DE VIE
Bon de commande/ Order form
In English
Version Française

"AUTODELIVRANCE2 s'adresse à ceux qui sont confrontés en France aux refus de la profession médicale d'accompagner dans la sérénité, dans un contexte professionnel compétent et dans la totale transparence, la fin de vie de ceux qui veulent vivre jusqu'au dernier jour en accord avec le respect de leur éthique.
Notre choix de publier ce fascicule est celui de prendre le parti que l'être humain est responsable de ses actes et qu'il est plus préjudiciable de lui interdire son libre arbitre que de le permettre. C’est un choix philosophique de conception de l'HOMME que nous assumons dans l'esprit de ceux qui ont rédigé la Charte des Droits de l'Homme ; la responsabilité c'est le prix de la liberté.
Nos politiques doivent avoir le courage de faire face aux lobbys financiers tant de métiers qu'industriels et aux religions qui veulent garder l'ombre de la mort sur leurs croyants, sachant que financer des milliards en fin de vie est un choix politique qui prive la population de soins adaptés préventifs ou curatifs (par exemple : les yeux, l'ouïe, les dents ...).
Le prix que vous payez pour ce livret aide à financer les actions d'information, de formation et de lobbying pour qu'un jour ce livret devienne une pièce de musée. Il illustra alors l'incompréhension historique des pouvoirs publics à comprendre (ou d'avoir le courage d'imposer aux lobbys acteurs de la fin de vie) que le citoyen est un être responsable qui a le droit de mener sa vie et de la finir comme il l'entend (plus de 80 % de la population demandent une loi de liberté depuis 1980).  "
Pascal H. Landa
-------------

Suite au vote de l'Assemblée et du Sénat

Article intéressant qui analyse la législation de compromis  ICI
Nous transmettrons prochainement une analyse plus détaillée de AAVIVRE
VOIR lettre de Jacqueline Salenson ici

-------------------------------------------------
La conférence bi-annuelle de la World Federation of Right to Die Societies
 EUTHANASIA 2016
Intervention de Pascal Landa
11 au 14 Mai 2016 à Amsterdam (inscriptions en Septembre)
Site dédié http://euthanasia2016.com

AGISSEZ AVEC NOUS

Nous poursuivons notre action pour faire évoluer la législation fin de vie avec divers acteurs et personnes engagées.


Dans l’optique d’une procédure prochaine (besoin rapide d’un retour de votre part) nous sommes à la recherche de témoignages, de cas vécus, de situations en cours qui viendraient démontrer que la loi Léonetti - Clayes de 2016 (ou Léonetti de 2005) est en pratique non appliquée, difficilement mise en oeuvre, ou détournée. 

Nous ne sommes pas à la recherche de victimiser un médecin, mais juste de démontrer que si une administration d’un lieu de soin, un médecin ou tout autre soignant ne souhaite pas appliquer la loi, alors il n’y a pas de recours pour l’individu ou ses proches.

exemples pertinents:
- vous connaissez un cas où il existait des Directives Anticipées qui ont été ignorées
- vous connaissez un cas où une personne de confiance s’est exprimée pour un malade et a été ignorée
- vous connaissez ou avez copie de documents qui démontrent qu’un médecin ou institution a ignoré la demande d’un patient, de sa personne de confiance … etc
- vous connaissez un cas ou une personne se plaint d’une procédure et serait prêté à témoigner que l’équipe médicale ou l’institution ou même le procureur de la république l’a ignorée ou répondu sans prendre en charge le dossier.

Merci de nous signaler, soit en nous transmettant des documents, soit en nous communiquant les coordonnées de la personne qui dispose des informations de première main.



C’est assez urgent, que cela peut être fait de manière tout à fait anonyme si besoin (plus compliqué mais nous nous en portons garant) et que nous ne cherchons pas à incriminer une personne mais surtout la loi actuelle.

ASSOCIATION NATIONALE

Bienvenue sur notre site. Nous vous proposons ici des informations d'actualité, des articles et débats et des pointeurs vers des documents de référence. Vous y trouverez aussi les documents utiles pour mieux vivre en toute sérénité votre vie, voir votre fin de vie.


Les informations que nous publions sont dans les onglets


AJOUR
Dernières nouvelles, se repérer dans le site, trouver un contact
Qui nous sommes et nos objectifs, conditions d'utilisation du site
Calendrier, évènements et comptes rendus
Pour préparer légalement votre période de "fin de vie" dès aujourd'hui
Pour vous documenter et DERNIERES NOUVELLES
Pour échanger et discuter avec d'autres
Articles et publications d’aujourd’hui et d’hier
Témoignages de nos adhérents ou correspondants


---------------------------------------------------------------------------------

Blog d'associés membres de AAVIVRE sa fin de vie:
Jacqueline Salenson son blog
Carole Gouye son blog
Kevin BAERT son blog
---------------------------------------------------------------------------------
Nous travaillons en équipe par courriel et minimisons les frais administratifs pour concentrer nos ressources sur des actions utiles en communiquant avec vous via internet (nous acceptons le papier et une cotisation est prévue si vous souhaitez ce type de relation).
Pour nous contacter: contact@aavivre.fr , un message automatique de réponse vous enverra une communication et nous répondrons aux demandes spécifiques.


Nous sommes représentés dans les régions par des correspondants assistés d'une équipe d’animateurs situés en fonction des centres de population. Leur mission est d'engager des actions conformes aux statuts de l'association.

Nos correspondants dans les régions                

« AAVIVRE ... sa fin de vie a pour but intervenir auprès des individus, monde associatif, monde médical, instances administratives et politiques, entreprises et tout autre personne physique ou morale traitant de la fin de vie sur l'ensemble des territoires de la France et à l'étranger, promouvoir, par tous moyens, que chacun puisse vivre sa vie à son terme dans des conditions qu'il maîtrise ou selon ses Directives Anticipées » extrait des statuts

Membre des organisations:
          World Federation of Right to Die Societies (WFRtDS)  
          - Right toDie Europe (RTD)



L’Association AAVIVRE a été créé par Pascal Landa fils de Michel Landa Initiateur du mouvement pour le Droit de Mourir dans la Dignité en France. 

Texte fondateur:  Mourir, un droit, par Michel Lee Landa, écrivain

Article du samedi 19 novembre 1979  suite article (pdf)).
Le 5 février 2016 l'ADMD se prononcera pour exclure le fils du fondateur du mouvement pour prétextes qu'il dénonce les dérives actuelles de cette association.
  
Communiqué de Presse Janvier 2014 - Naissance de l'Association  AAVIVRE… sa fin de vie suite article (pdf)

Le mot du Président : La vie est une aventure que chacun mène à sa façon. Encore faut-il que la société le permette. Nos ancêtres se sont battus et sacrifiés pour faire valoir en France que la LIBERTE, L'EGALITE, et la FRATERNITE soient inscrits dans les principes qui fondent notre société commune.suite article (pdf)

Biographie d’un Militant - Pascal H. Landa  
Ex Président ADMD et administrateur +30ans  suite article (pdf)


INFORMATIONS LEGALES

L'ensemble des informations et contenus de ce site sont propriété de AAVIVRE sa fin de vie protégé par l'INPI et la législation du copyright. Les conditions d'utilisation du site sont spécifiées dans l'onglet AAVIVRE , à lire en fin de cette page.

Pour toute demande d'information ou en cas de contestation d'un contenu, merci d'écrire à CONTACT@aavivre.fr